JUMELAGES

 

u Qu'est-ce que le jumelage ? 

L’une est française et l’autre bavaroise, elles se ressemblent sans être identiques et pourtant elles sont jumelles. C’est le cas d’environ 13 000 communes d’Europe, 5 000 en France. Le jumelage est une source d’enrichissement mutuel, un échange de cultures, d’expériences dans tous les domaines de la vie locale, de traditions, de projets et d’amitiés. Le Comité de Jumelage souhaite être l’interlocuteur du plus grand nombre d’habitants : aînés, artistes, musiciens, sportifs, jeunes, scolaires, apprentis, passionnés,… Pour assurer la continuité des échanges, il recherche les sources de financement correspondantes.

 

 

u Six années de réflexion

En décembre 1995, Thoiry adressait un dossier de demande de jumelage à l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe, laquelle proposa, en février 1997, la commune de Pfronten. Une première rencontre (non officielle) eut lieu en Bavière, suivie, en avril 1998, d’une seconde à Thoiry. En septembre de la même année, un groupe folklorique pfrontenois participait à la fête patronale de la Saint Maurice.

L’assemblée générale constitutive des « Amis de Pfronten » eut lieu en octobre 1999. Cette association avait pour but de faire connaître le projet de jumelage (infos, forum, désalpe à Pfronten, marché de Noël, organisation d’échanges…) et de disparaître à la création d’un comité de jumelage.

pointbleu Le 9 octobre 2001, le conseil municipal se prononçait (25 voix pour, une contre et une abstention) pour le jumelage.
pointbleu Le 12 décembre 2001, se constituait le Comité de Jumelage Thoiry-Pfronten sous la forme d’une association loi 1901.
pointbleu En juillet 2002, la première cérémonie officielle du jumelage se déroulait à Pfronten.
pointbleu En septembre 2003, la seconde se déroulait à Thoiry.

 

u Présentation de Pfronten

Pfronten est une ville allemande, située dans l'arrondissement d'Ostallgäu et l'état de Bavière. 

site de Pfronten

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations supplémentaires